Site de l'académie de Versailles

Accueil > Le collège > Présentation du collège > Petite histoire du collège

Petite histoire du collège

lundi 3 février 2014 par Lune Vila

Son histoire remonte à la période de la Renaissance. En 1514, un étampois fait don à la ville d’une maison (face au collège Guettard actuel) pour y installer une école où les pauvres seraient instruits gratuitement. Cette maison est en très mauvais état. Mais, elle est petit à petit restaurée et agrandie.
Il reste encore de ce bâtiment initial une échauguette défigurée (construction en pierre sur une muraille destinée à surveiller les alentours) et l’inscription "1564".

Pendant le demi-siècle suivant, l’école prospère et compte jusqu’à 120 élèves, mais la mauvaise direction de Claude Vuafilard, nommé principal en 1626, entraîne une chute des effectifs à 12, des plaintes et des révocations.

Afin de trouver de bons professeurs, la ville fait appel aux religieux de l’ordre des Barnabites qui ont une excellente réputation en matière d’enseignement. Ils acceptent de prendre en charge l’école et ses biens. Les bâtiments et la chapelle de l’hôpital Saint Antoine (l’actuel collège Guettard) deviennent leur couvent. Tout au long du XVIIe siècle, les Barnabites remplissent correctement leurs obligations.

Au siècle suivant, la situation se dégrade. Les religieux n’entretiennent plus les bâtiments. Ils diminuent les bourses censées aider les familles pauvres. Ils recrutent des enseignants laïques payés une misère et peu compétents. Les plaintes se multiplient et les habitants préfèrent envoyer leur enfants étudier à Paris. La ville d’Étampes mène procès sur procès et enfin, en 1790, les Barnabites quittent les lieux.

En 1806, le couvent et la chapelle des Barnabites deviennent une école secondaire municipale qui compte deux professeurs de français, latin, histoire et géographie, un troisième de mathématiques, et un maitre d’écriture. En 1891, cette école prend le nom de Geoffroy Saint Hilaire.

Au cours du XIXe siècle, l’enseignement est élargi à des disciplines nouvelles : des cours industriels (comptabilité, dessins, technique...) puis scientifiques (physique, chimie, sciences naturelles appliquées à l’agriculture...). En même temps, le nombre d’élèves et de professeurs augmente régulièrement.

Pendant la seconde guerre mondiale, l’école devient successivement un collège classique et moderne ; puis en 1961, un Lycée municipal, ensuite nationalisé, puis un Lycée polyvalent d’état mixte. Ce Lycée déménage à la rentrée 1963 dans de nouveaux locaux sur le plateau de Guinette.

A partir de la rentrée 1966, les bâtiments de la rue Saint Antoine accueillent un collège d’enseignement secondaire mixte rebaptisé Jean-Etienne-Guettard.

Portfolio

Salle d'arts plastiques en 1925 Cour du collège en 1925 Arrière cour du collège en 1925 Amphithéâtre en 1925

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Bienvenue au Collège Jean-Etienne Guettard (académie de Versailles)
Directeur de publication : M. Audiot Patrick, principal